27/03/2006: Les confessions de Sainte Augustine

Bonjour, je m’appelle Augustine et j’ai été nommée par mon père James Cook car je suis venue au monde le jour de la Saint Augustin. Ma maman russe m’a aussi trouvé un joli petit nom qu’elle seule utilise, Chernabura. Parfois, on m’appelle Pan de Azúcar comme certains de mes cousins. Je suis en pleine croissance et vous n’avez encore rien vu ! J’ai mon caractère et je peux piquer des colères volcaniques, mais je n’en suis que plus belle. La preuve en image :

Augustine, 40 000 ans, photo Cyrus Read (Alaska, 27/03/2006, AVO/USGS)

Maintenant je suis calme mais attention, on a vu souvent rejaillir le feu de l’ancien volcan qu’on croyait trop vieux. Il y a des montagnes qui accouchent d’une souris, mais d’autres d’un volcan. Rassurez-vous, après une nuit d’enfer, la lave peut se sentir la langue pâteuse. Et en parlant de pâte, si les volcans d’Auvergne se réveillent, on perd au bas mot une bonne cinquantaine de fromages. Croisons les doigts. À demain.

Merci à Jacques Brel, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, Sylvain Tesson et Jean-Marie Gourio, guest-stars de cet article.

Publicités

2 réflexions au sujet de « 27/03/2006: Les confessions de Sainte Augustine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s