06/03/1898: L’étrange histoire de la colonisation allemande en Chine

On connaît tous l’histoire de Hong Kong, location emphytéotique du Royaume-Uni au siècle dernier. On connaît moins le Hong Kong allemand, Qingdao. C’est une petite ville située à mi-chemin entre Pékin et Shanghai. Petite ? Trois millions d’habitants tout de même, une paille en Chine, Qingdao serait la dixième métropole en taille si elle était en Europe. Petit port de pêche, l’histoire de Qingdao s’emballe en 1897 quand la marine allemande le conquiert. En 1898, le territoire est cédé à l’Allemagne pour quatre-vingt dix neuf ans. L’empire germanique n’aura pas le privilège de mener ce bail à terme. En 1914 les japonais prennent la position, qui reviendra à la Chine au sortir de la première guerre mondiale en 1922. Entre-temps, les allemands ont construit la ville et notamment une brasserie. La ville de Qingdao lui donnera son nom, un nom qui peut se dire et s’écrire également Tsingtao, autrement dit la plus célèbre bière chinoise. À demain.

Le fort allemand de Qingdao (1898, Deutsches Bundesarchiv)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s