29/02/1960: Le tremblement berbère

C’était pourtant un séisme moyen. De magnitude 5,7 sur l’échelle de Richter, il aurait pu ne faire que des dégâts matériels, comme bien souvent à cette force là. C’est sans compter sur la position du lieu. Le quartier nord-ouest d’Agadir, positionné au-dessus de l’épicentre, n’y résista pas. Le 29 février 1960, la vieille ville fut rasée, emportant 15 000 âmes. Quelques mois plus tard, la ville sera étendue au sud pour éviter les risques. Maintenant Agadir est une suite de villas modernes pour les vacanciers cherchant un peu de tranquillité. Ceux qui cherchent le souvenir peuvent visiter les ruines de la kasbah et le musée de la culture berbère avant d’aller négocier l’artisanat local à la nouvelle medina. Je serais ravi d’admirer vos photos de la ville et de la région du Souss.

L'ancienne kasbah d'Agadir avant 1960

L'ancienne kasbah d'Agadir après le séisme

Les ruines de l'ancienne kasbah, photo Bertrand Orsal (Agadir, 22/05/2009)

Pour aller plus loin, je vous recommande les vidéo-reportages d’époque sur le séisme. À demain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s