25/02/1986: Le Fragile pouvoir du peuple

Ce matin, pour oublier la Chine, la Russie, la Syrie, la Birmanie, la Corée du Nord et la France, j’ai eu une pensée pour la Biélorussie. Un instant je me suis demandé quand le régime autoritaire de Loukachenko tomberait. L’instant d’après je me suis souvenu que tout régime autoritaire a une fin, et j’ai travaillé ma patience en admirant l’histoire du peuple philippin et de la révolution jaune. C’était en 1986, après vingt ans de règne de Ferdinand Marcos. Suite à sa ré-élection présumée frauduleuse, les philippins descendus dans la rue menèrent le président au départ le 25 février. Ils n’hésitèrent pas à recommencer en 2001 face au président corrompu Estrada, à nouveau avec succès. La révolution de 1986 eut également pour conséquence l’arrivée au pouvoir d’une femme, Corazon Aquino, veuve du premier opposant à Marcos. Elle réussira tant bien que mal à mener la barque de la démocratie entre les tentatives de coup d’État, l’insurrection communiste et les séparatistes musulmans. Désormais, dans un pays aussi complexe et morcelé que les Philippines, ça tient, alors pourquoi pas ailleurs.

Corazon Aquino lors de la révolution (02/1986)

Comme pour le printemps arabe, le succès de la révolution philippine tient principalement au soutien d’une partie de l’armée. Il faut bien reconnaître là la fragilité du peuple. Les néerlandais l’apprirent douloureusement lors de la grève général des 25 et 26 février 1941, le premier mouvement de l’Europe occupée de protestation contre les mesures anti-Juif de l’occupant. Vite réprimé par la répression allemande, ce mouvement n’en reste pas moins un des très rares exemples de grève d’un pays occupé lors de la seconde guerre mondiale. Comme la révolution du peuple, fêtée aux Philippines, la « grève de février » est célébrée chaque année au Pays-Bas. Quelles seront les dates anniversaires pour les pays cités en début d’article ? Une chose est sûre, il y en aura. À demain.

Première commémoration de la grève de février (Amsterdam, 25/02/1946)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s