10/02/1920: Le jour où le patriotisme tourna au romantisme nautique

Qu’il est triste le pays sans côte, orphelin sans mer. Au XXe siècle, cette mésaventure arriva deux fois à la Pologne, livrée à elle même au milieu des terres arides de Galicie. Au sortir de la première guerre mondiale, elle dut se faire une place entre l’Allemagne et la Russie. En guise d’accès à la mer, le corridor de Dantzig lui fut attribué par le traité de Versailles, coupant au passage l’Allemagne en deux (déjà !). Pour sceller les retrouvailles à jamais, le général Józef Haller de Hallenburg organisa une cérémonie de mariage entre la Pologne et la mer Baltique le 10 février 1920. Il plongea le drapeau polonais dans la mer et y jeta une alliance.

Une rare photo du mariage de la Pologne avec la Baltique (Puck, 10/02/1920, Archives Nationales Polonaises)

Le divorce ne tarda pas à arriver avec la seconde guerre mondiale. La Pologne et la mer Baltique renouvelleront leurs vœux les 17 et 18 mars 1945. Le pays retrouvera alors la Poméranie au Nord-Ouest mais perdra une partie de son territoire Est, la future Biélorussie. C’était la dernière étape de l’histoire séculaire des oscillations du territoire  polonais entre ses voisins. À demain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s