04/02/1992: Le jour où Hugo voulut être Fidel, enfin, on connaît la musique

Dans la série des dictateurs sud-américains, un bon prétendant au record de Fidel Castro est sans conteste le vénézuélien Hugo Chávez. Il a fêté le 2 février dernier les treize ans de son arrivée au pouvoir. Allez Hugo, encore trente-six et tu égaleras Fidel. Ça ne te fera jamais que quatre-vingt treize ans ; en 2048 ce sera très jeune vu l’alongement de la durée de vie ! Oui c’est vrai Hugo, tu aurais pu gagner sept précieuses années si tu avais réussi ton coup d’État du 4 février 1992 mais que veux-tu, nous avons tous des incidents de carrière.
Et pourtant, c’est peut-être ce putsch raté qui a grandement popularisé Chávez. En prison, il enregistra un message sur cassette, diffusé plus tard lors d’un second coup d’État éclair de quelques minutes dans la nuit du 26 au 27 novembre 1992. Aujourd’hui il aurait déjà inondé la toile de tweets comme Nadine Morano et créé un page Facebook avec plus de 100 000 fans.

Mais passons sur ce dictateur insignifiant qui ne présente même pas d’intérêt photographique. Sur le Vénézuela, je préfère parler du programme d’éducation par la musique classique nommé El Sistema. José Antonio Abreu, musicien et économiste, eut l’idée en 1975 de mettre la musique au service de l’action sociale. Depuis trente cinq ans, la fondation d’Abreu résiste à l’épreuve du temps et survit à toutes les dictatures. Elle est même fortement soutenue par l’administration actuelle. Le principe est aussi simple qu’efficace : l’introduction des jeunes dans l’environnement de l’orchestre permet un apprentissage précoce de la vie en société et la prévention des comportements criminels. Maintenant 250 000 enfants, principalement issus de milieux défavorisés, suivent les cours des écoles de musique à travers le pays. Le projet est même étendu au système carcéral avec un certain succès. Alors, au final, même dans une dictature, la vie peut être belle.

Jose Antonio Abreu et de jeunes musiciens, lors d'une donation de 1600 instruments (Valera, Vénézuela, 05/09/2010)

Pour ma part, j’aimerais bien voir le film documentaire réalisé en 2008 sur El Sistema. En attendant, la bande annonce c’est par ici. À demain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s