28/12/1918: Des jupes aux urnes, et pas que des kilts…

Que la route est longue contre la peur, et pourtant c’est la seule voie possible, la surmonter. Surtout, ne pas en faire le tour ! La peur, parfois appelée euphémiquement « prudence », ça paralyse mais ce n’est pas invincible. Une preuve en est l’acquisition du droit de vote des femmes. Les britanniques ont surmonté leur peur au début du XXème siècle en organisant la première élection du royaume avec vote des femmes.

« La prudence, elle ne vous mène à rien. » Jacques Brel

Le premier décompte de voix féminines en Albion eut lieu le 28 décembre 1918, pour l’élection des représentants à la chambre des communes. Succès important des suffragettes, ce ne fut qu’une étape vers le partage complet des conditions de vote entre hommes et femmes, notamment sur l’âge minimum. L’égalité sera pour 1928.

Affiche de promotion du droit de vote pour les femmes, London's Suffrage Atelier, 1912

Le 28 décembre a vraiment été marqué par les femmes. C’est ce jour de 1895 qu’Auguste et Louis Lumière ont organisé la première séance de cinéma publique, à Paris, pour le prix modique de 1 franc. Hélas, je n’y étais pas, mais d’aucuns prétendent que le premier film diffusé alors fut la sortie de l’usine Lumière à Lyon, où l’on voit une majorité de femmes. L’actrice était née, avant l’acteur.

« La femme serait vraiment l’égale de l’homme
le jour où, à un poste important, on d
ésignerait
une femme incompétente. » Françoise Giroud

Pour revenir à la politique, n’oublions pas que le combat des femmes est loin d’être fini. Le 28 décembre 2007, le Pakistan pleurait l’ancienne Premier ministre Benazir Bhutto, assassinée la veille. Maintenant les femmes chefs d’état sont courantes, comme par exemple le prix Nobel de la Paix 2011 Ellen Johnson-Sirleaf au Libéria. Après cela, peut-on vraiment dire que l’Africain n’est pas entré dans l’Histoire ? Et la France dans tout ça ? C’est bien le pays des droits de l’homme, mais pas forcément de la femme. Le droit de vote fut acquis en 1944, après bien d’autres pays comme, au hasard, la Thaïlande, le Brésil, Cuba et la Turquie. La France a longtemps présenté le suffrage universel comme une fierté nationale dès le XIXème siècle, mais le suffrage universel masculin n’a rien d’universel, puisqu’il omet la moitié des votants possibles selon un critère sexuel. Qu’est-ce que je disais en début d’article ? La route est longue ? Alors allons-y les filles, ne lâchons rien. A demain.

Le groupe français pour la condition féminine, P.O.U.F. (petiteorganisationultrafeminine.com) lors d'un concert au Buzz, photo Bertrand Orsal (Paris, 27/11/2010)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s